Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

vu c'est été sur l'ile d'Oleron Sophie Zina-O Sculptures Peintures et Parole

Publié le par Sculpture46

du Grand Art

 Rétrospective de son travail

 

 

Les Passeurs du temps
Exposition de Sophie ZINA-O
Citadelle, salle haute de l'Arsenal 
du 8 juillet au 28 août 2011
en présence de l’artiste
ouvert tous les jours de 10h à 13h - 15h30 à 20h


Sophie ZINA-O, sculpteur, présente à la Citadelle de l’Ile-d’Oléron une rétrospective de 70 sculptures et 20 peintures. Entre les doigts de cette artiste bordelaise, des feuilles de terre - grès, porcelaine-, d’inox, de grillage ou encore de papier coton artisanal deviennent matière à sculpter. Le bronze rend éternelle une partie de ses œuvres. Tout récemment, Sophie ZINA-O a repris ses pinceaux pour créer des espaces offrant de grandes perspectives. La majorité des œuvres présentée à la Citadelle de l’Ile-d’Oléron est inédite.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

zina-o.jpg

 

 

trés certainement à Cahors c'est automne ou elle donnera la parole à quelques sculptures   et à Montauban en octobre

 

 

article pris dans SUDOUEST

 

« La parole enveloppe la sculpture d'un habit »

Sophie Zina-O expose peintures et sculptures à la citadelle, jusqu'au dimanche 28 août. Une artiste pour qui « la création ne va pas sans les mots ».

 Sophie Zina-O joue du tambour-océan pour accompagner sa sculpture « Maître de musique, maître de ballet ». Photo t. J.

Sophie Zina-O joue du tambour-océan pour accompagner sa sculpture « Maître de musique, maître de ballet ». Photo t. J.

 

Sophie Zina-O. J'expose quinze années de travail, de la peinture à la sculpture. Comme je travaille tout le temps, la moitié de mes œuvres que je présente ici sont nouvelles. C'est le cas des pièces en grès noir, en porcelaine et en papier. Et puis, je ne fais pas qu'exposer mes réalisations, je les mets en voix…

La parole est importante dans vos réalisations ?

La création ne va pas sans les mots. La parole enveloppe la sculpture d'un habit, elle lui donne du sens. Cela n'explique pas le comment du travail, ça explique la philosophie du travail.

D'ailleurs, je donnerai la parole à mes œuvres, le temps d'un spectacle d'une heure, baptisé « Les Passeurs du temps », demain, ainsi que le mardi 16 août, à 21 heures, sur la scène de théâtre de la Citadelle. C'est une représentation gratuite au chapeau. Les profits seront reversés à l'association Océan.

Pourquoi sculptez-vous ?

Je suis venu à l'art assez tard, j'avais 40 ans. J'ai d'abord appris la théorie, l'histoire de l'art, avant de le pratiquer. Un jour, c'est devenu essentiel pour moi. Aujourd'hui, je baigne dedans. Je pétris, je respire la terre, la matière. C'est ma vie.

Y a-t-il un thème qui revient souvent dans vos œuvres ?

Le temps et la mémoire. Le temps passé, présent, futur. Le temps avec un grand T. Qu'est ce que je fais pour rendre hommage aux traces laissées par mes prédécesseurs ? Mes créations sont des éléments de réponse. Mon art suit un processus précis : je rêve, je crée et je montre. Le rêve est une réalité en marche. Alors, rêvons pour créer les réalités !

Vous êtes attachée à ce lieu, la citadelle ?

Plutôt, c'est la quatrième fois que j'y viens ! Je trouve le lieu extraordinaire. Je me ressource à chaque fois. Et puis, j'aime assister à mes expositions. Être là tous les jours, ça permet d'expliquer le sens de mes œuvres, si le public en a envie.

Propos recueillis par Thomas Jarrion

Exposition salle haute de l'Arsenal, citadelle du Château-d'Oléron. Ouvert tous les jours, de 10 heures à 13 heures et de 15 h 30 à 20 heures

Commenter cet article