Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Vernissage à la Maison André Breton Nadine Trescartes,Marcel Bénaïs, Pierre Pétric, Pierre D'Huparlac du 25 Aout au 23 Septembre 2012 St Cirq Lapopie

Publié le par Sculpture46

breton

Les baches peintes par Pierre d'Huparlac sur les photos de Pierre Pétric créent la polémique

article La Dépêche du Midi  Lot

 

Dans le village préféré des Français, la création artistique est parfois mal comprise. Après la pétition contre les sculptures de la Maison Daura, l'expo sur la Route mondiale qui s'affichait sur les murs de la maison Breton a été «bridée».

Difficile de digérer un tel succès. Saint-Cirq-Lapopie consacré fin juin Village préféré des Français a accueilli tout cet été des vagues de touristes. «Je crois que nous sommes l'exception dans le Lot», admet le premier magistrat Gilles Hardeveld. Une célébrité, une fréquentation record (87 % de visiteurs en plus à l'office de tourisme) qui ont pu faire naître chez certains la crainte de voir leur village préféré perdre un peu de son âme.

Dans ce contexte particulier, et alors que Saint-Cirq a toujours été le refuge et l'inspiration des artistes depuis André Breton, la création artistique a suscité à deux reprises des réactions hostiles. Il y a eu d'abord cette pétition de riverains contre l'installation du sculpteur Philippe Poupet à la Maison Daura (lire notre encadré). Puis la semaine dernière, sous la pression, Alexandre Yterce, le propriétaire de la maison Breton, a été contraint de décrocher de la façade de la bâtisse, les bâches peintes réalisées dans le cadre d'une expo sur la Route mondiale.

Les photos de Pierre Pétric, retouchées par le peintre Pierre D'Huparlac revisitaient les étapes de cette Cahors Mundi au cours de laquelle André Breton découvrait Saint-Cirq, en juin 1950. «C'est vrai, reconnaît Alexandre Yterce, je n'avais pas demandé l'autorisation au Service de l'architecture et du patrimoine».

Face à l'émoi d'un petit nombre de villageois, le propriétaire a choisi la voie du compromis. Les bâches visibles côté place Carol et sur la façade sont désormais exposées dans la cour intérieure de la maison Breton. Ce lieu, Alexandre Yterce lui-même compositeur, l'a ouvert gratuitement aux artistes et à la visite. «J'ai voulu réactiver un geste libertaire, la maison de Breton va continuer à vivre, pas question d'en faire un musée silencieux.»

Saint-Cirq-Lapopie «bousculé» par la renommée ne changera pas. Le maire l'assure. Les amateurs d'art sont rassurés.


Émotion à la Maison Daura

L'installation des sculptures de Philippe Poupet à la Maison Daura a provoqué, dès la mi-juillet, des réactions vives chez certains habitants. Sylvia Zade-Routier, prendra, alors l'initiative de lancer une pétition qui va recueillir une quarantaine de signatures de riverains. «Je ne comprends pas que l'architecte des Bâtiments de France ait accepté cette demande. Les installations laissent des séquelles : ils ont percé des trous dans le rocher de Saint-Cirq qui est friable. Cet hiver, avec le gel, ces dégradations risquent d'entraîner des chutes. C'est complètement irresponsable. En plus, ces œuvres sont installées sur la vue, les touristes se sont plaints tout l'été à l'office de tourisme», affirme la pétitionnaire.

La Maison Daura et sa directrice ont écrit une lettre à chacun des signataires dans laquelle il était dit : «Nous avons fait une demande pour ces installations auprès de l'architecte en chef de Bâtiments de France, via la mairie, et nous avons reçu les autorisations nécessaires. Ces installations sont temporaires et vont être enlevées fin septembre. Nous remettons en état les lieux après». Gilles Hardeveld, le maire de Saint-Cirq, veut calmer le jeu : «Effectivement dans quelques jours tout sera enlevé, l'exposition n'était que provisoire». Le premier magistrat préfère évoquer ce mois de septembre ensoleillé qui favorise la poursuite de la saison. «On est bien conscient que tout se calmera l'an prochain, mais on souhaite faire passer le message que Saint-Cirq vit toute l'année, même en décembre : l'office de tourisme est ouvert, il y a 2 ou 3 restaurants, le village vit.»

Jean-Michel Fabre

 

 

la Maison Breton

photo 1428

Alexandre Yterce en blanc le propriétaire de la Maison Breton présente les artistes Marcel Bénaïs, Nadine Trescartes, Pierre Pétric, Pierre D'Huparlac devant une peinture de celui-cicour cahors 041

que du beau monde Pierre Pétric en discussion avec l'acteur jean-Claude Drouot

cour cahors 045

on débat sur le "futur épineux "sujet de la future salle d'exposition de Cahors entre Bernard Delpech, Serge Laybros élus à Cahors et Maurice Erasme

 

photo 1438

 

 

 

les expos

 

cour cahors 042

les photos de Pierre Pétric

 

cour cahors 035

au mur les peintures de Marcel Bénaïs

 

photo 1444

les sculptures fildefelaires de Nadine Trescartes

 

photo 1449

dehors au mur les peintures de Pierre D'Huparlac

Commenter cet article