Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Jean-Marc Anguenot la sculpture des mots ou l'Alexandrin dans le LOT

Publié le par sculpture46.over-blog.com

 jean-marc.jpg

Jean-Marc Anguenot retiré dans un petit village du Sud Quercy a écrit une pièce de théâtre de 1834 vers Alexandrins une prouesse qui meritait d'être signalée

1er extrait

 Gwladys

Fermez votre clapet, avocat du Dimanche.

Vous nous avez produit de beaux effets de manche,

Mais rien dans le discours minable et déplacé

Que vous avez servi n'a trait à mon passé.

Votre honneur, croyez-moi. Tout cela n’est que fable.

Tel que vous le voyez avec son air affable,

Il n'a fait que mentir. Que le moindre crédit

Ne soit pas accordé à ce qu’il vous a dit.

Que sait-il, le vilain presque encor boutonneux,

Sur les penchants secrets, susdits libidineux,

Que j'aurais pu avoir lorsque j'étais enfant.

Ne le voyez-vous pas, arrogant, triomphant,

Largement convaincu d'avoir pondu un œuf

En démontrant ici par sa preuve par neuf ;

Et se faisant passer pour un fin psychologue

Qui aurait des talents certains d'érotologue,

Qu'il aurait sans effort, l’ignoble médisant,

Lu dans l'inconscient obscur de mes dix ans,

Un attrait pour le sexe et de viles manies

Relevant, selon lui, de l'érotomanie !

 

Hippolyte

  reprend la place du juge.

Ah ben ça, dites donc : Quelle belle escarmouche !

Vous maniez l'esprit ainsi que l'on se mouche ;

Vous n'avez pas servi du dos de la cuillère…

Arguments bien choisis, défense singulière,

Traits d'esprit effilés aux effets fulgurants !

Que n'aurions-nous aimé vous compter dans nos rangs !

La graine d'avocat a là un bon terreau.

Vous n'avez pas songé exercer au barreau ?

 

Gwladys

Je ne suis pas ici pour trouver un emploi

Ni pour être jugée en vertu d'une loi

Qui comme on peut le voir ne m'est pas profitable

Puisque dans son principe elle est inéquitable :

Elle accuse, défend, veut juger à loisir,

Me laissant m’exprimer selon son bon plaisir,

Mais le fait est connu, rien ne l'a démenti,

On ne peut bien juger étant juge et partie !

 

 2ème Extrait

 

 Gwladys

Pensez-vous que je veuille encor d’une routine

Qui légitimera vos frasques libertines ?

Que je veuille revoir resurgir la détresse

Mille fois éprouvée à cause des maîtresses

Que vous me préfériez, souvent jusqu’à l’excès,

En dépit de l’amour que je vous nourrissais ?!

Ou bien, conviendrez-vous qu’il est plus profitable

D’avoir à partager des instants délectables

Avec une personne à qui rien ne nous lie ;

Sinon ce qu’on y fait dans le creux de son lit,

Que de subir l’ennui et les sautes d’humeur

D’une autre que l’on a sous son toit à demeure...

De plus, n’ai-je noté, et ce, innocemment,

Que bien mieux que mari savait aimer l’amant ?

Alors souffrez d’entendre une femme perdue

Qui ne vient réclamer que ce qui lui est dû :

Devenez cet amant !

 

 Hippolyte ahuri.

                     Devenir votre amant ???

Je suis, certes, doté d’un bon tempérament,

Et ma philosophie est assez libérale…

Mais ne serait-ce faire entorse à la morale

Que pratiquer la chose ?

 Gwladys

                                        S’il existe un domaine

Où l’amour s’affranchit de toute loi humaine,

Et  bien, c’est celui-là ! Que rien ne vous tourmente,

                            Epouse je l’étais : je deviendrai amante !

 

en savoir plus l'alexandrin http://fr.wikipedia.org/wiki/Alexandrin

 

vidéo réalisée par JM- Anguenot père pour JM- Anguenot fils artiste peintre

 

Peintures de Jean-Marc Anguenot sur la chanson : "Paranoïa"

Paroles et musique

Jean-Marc et Alexandre Anguenot

Du groupe "Hang'em high"

 

Basse et chant : Jean-Marc Anguenot

Guitare : Alexandre Anguenot

Batterie : Olivier Bravard, dit "One shot"

Le petit qui s' la donne : Hugo.

 

Générique de fin : "Rock the beat"

Du même groupe.

 

 

 

 

Commenter cet article

gloser 24/07/2012 11:55

bravo! il y a des poetes qui écrivent toujours des vers Alain Didier ou Paul Arcault
Et aussi la façon de les réciter en tragédie cest un art!

http://www.youtube.com/watch?v=mj7E8XEbOKo