Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les Sentinelles de la paix à Toulouse 31 en 2016

Publié le par Sculpture46

Paoures droles
Paoures droles

Les Sentinelles de la Paix
Ce mouvement artistique et citoyen est né de la démarche land art
d’Alain Mila lorsqu’en Israël et Palestine il a proposé de poser des pierres pour qu’elles ne soient pas jetées.
Il a alors constaté que ce simple geste permettait de fédérer des énergies habituellement opposées et que l’art constitue une médiation universelle pour rassembler au lieu de sépar
er.

Notre association a pris le relais pour rassembler tous ceux qui ont envie de signifier que face à la barbarie, aux injustices, aux inégalités, on peut exprimer ce que l’Homme a de plus beau en lui.

L’art comme médiation pour poser des gouttes de poésie et exprimer des valeurs humanistes de paix et de respect.

L’association des Sentinelles pour la Paix est à l’initiative d’engagements éducatifs et artistiques qui contribuent à ce combat pacifiste, à ce message d’espoir.

L’exposition itinérante « des Artistes pour la Paix » réunit actuellement 76 artistes plasticiens de 14 départements et 5 pays différents ainsi que 18 artistes de toutes disciplines.

Nous vous invitons à empiler des pierres en colonnes, de les prendre en photo et de nous les envoyer en nous indiquant votre nom ainsi que la date et le lieu de votre réalisation, vous les retrouverez géo localisées sur le planisphère de notre site dans la rubrique ‘réalisations’.
C’est notre façon d’envahir le monde de ce que nous appelons «les sentinelles de la paix». En effet, ces équilibres fragiles, fragilescomme le sont toutes les valeurs essentielles de la vie, ne sont certes que quelques gouttes de poésie. Mais cette démarche donne toute l’intensité à un inutile tellement essentiel! Essentiel à la Vie, à la dignité humaine, à la paix.

« Les Sentinelles de la paix. Une pierre posée n’est pas jetée », symbolise une volonté d’apaisement, d’espoir et d’humanité.

Et que celui qui n’a jamais rêvé, nous jette la première pierre !

Commenter cet article